Translate

vendredi 12 octobre 2018

RSFSR : la surcharge locale de Serafimo-Diveyevo


Nous sommes ici en avril 1922. L'inflation est galopante et les tarifs postaux ont suivi cette hausse. Le rouble 1922 vaut 10000 fois le rouble Romanov. Pour pallier le manque de timbres à valeur élevée, la ville de Diveyevo utilise son stock de timbres de 100 roubles de la RSFSR pour les surcharger à 100000 roubles.



Le catalogue Michel mentionne deux encres différentes utilisées pour cette surcharge, une rouge-violette dont vous avez un exemplaire ci-dessus, et une violette dont voici un exemplaire proposé à la vente Raritan de septembre 2015 : 
La surcharge est apposée à l'aide d'une plaque de cuivre préparée localement. Une des caractéristiques de cette surcharge est qu'elle déborde bien souvent du cadre du timbre, et se retrouve donc bien souvent en partie sur le timbre suivant. On peut montrer en exemple majeur ce timbre-ci, que j'ai repéré dans une vente sur offres :

Mais Diviyevo, kesako? est-ce seulement une ville? Et cela se trouve où?

Il s'agit en réalité plutôt d'un gros bourg, dans l'oblast de Nijni Novgorod comptant actuellement aux environs de 6000 habitants.





Cette petite ville a une renommée certaine, lieu de pèlerinage et de foi, qui possède trois magnifiques églises placées les unes à côté des autres, dont celle de la Sainte-Trinité (Saint-Séraphin).

Ce qui est surprenant, c'est que cette bourgade rurale ait eu besoin d'une émission locale, faute de timbres pour l'affranchissement. Au temps des Soviets, ce n'est sûrement pas le tourisme religieux qui a vidé les bureaux de poste! Quelques cinquante feuilles ont été émises, et seuls quelques timbres ont été mis en circulation, les autres étant rapidement retirés de la vente.
Non loin de là, à 175km, la ville de Nijni-Novgorod a émis elle-aussi, à la même période, un timbre surchargé 100000 roubles (le 250r de 1921). On peut aussi s'interroger sur cette simultanéité. Les deux villes sont situées non loin de Moscou, environ 450km. L'approvisionnement en timbres a-t-il été irrégulier? Les émissions locales de 1920 sont régulièrement associées à la présence de troupes sur le territoire ; est-ce le cas ici?
Je cherche des réponses ; mes lecteurs sauront-ils me les apporter?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire