Translate

samedi 26 novembre 2016

Philatélie pour les enfants (filateliya detiam) : une émission pleine de surprises (1ère partie)

Il y a quelques mois j'écrivais un article sur les émissions de charité au profit des affamés de la Volga. Dans le même ordre d'idée, selon le terrible constat que les premières (et dernières) victimes de la prise de pouvoir des bolcheviks, de la guerre civile et de ses conséquences étaient la partie la plus fragile de la population,et en particulier les enfants, fut émise le 19 août 1922 une série de six timbres avec surcharge typographiée se lisant de droite à gauche à partir des émissions de 1909-1917 :
- le 1 kopeck dentelé jaune-orange et orange
- le 1 kopeck non dentelé jaune-orange
- le 2 kopecks vert avec nuances
- le 3 kopecks rouge avec nuances
- le 4 kopecks carmin avec nuances
- le 5 kopecks lilas avec nuances
- le 10 kopecks bleu avec nuances

Lors de cette journée, il y eut moins de 80000 timbres émis, les plus rares étant les 1k dentelé et non dentelé (moins de 1000 exemplaires furent surchargés). Cette émission donna également lieu à une oblitération spécifique, dite du premier jour. Je possède quatre des timbres présentant cette oblitération et donc émis le 19 août 1922. Dans son livre The Postage stamps of Russia Volume V datant de 2000, le Docteur Ceresa estime qu'il ne peuvent qu'être authentiques. On ne connaissait en effet pas de faux de cette oblitération, et je vais m'appuyer sur l'hypothèse qu'il en est de même aujourd'hui. Il s'agirait donc de l'émission originale :




(acquisition de juillet 2017 certificat BSRP)
Je ne possède pas la première émission du 1k  non dentelé. Cependant, à partir des timbres exposés, et même si l'oblitération est parfois lourde, on peut déduire de cette première émission les caractéristiques suivantes :
- l'encre est grise, voire gris-clair
- il y a de nettes différences dans les lettres, notamment dans la fermeture des C. Le Docteur Ceresa voit également de nombreuses variantes dans le chiffre 8, dans la taille et l'épaisseur des tirets et ces différences définissent la position des timbres dans le feuillet de 25. Je ne possède pas assez de timbres de cette émission pour me faire ma propre opinion.

Dans cet exemple, on voit très nettement la différence de fermeture du C notamment. Je vous ai pour la forme agrandi les dates. A vous de vous faire votre opinion!




En raison du succès rencontré, sur des prétextes de charité, mais aussi financiers s'appuyant sur la demande des collectionneurs, une deuxième, puis un troisième émission furent décidées, qui s'étalèrent dans le temps.
Je possède, comme chacun sans doute, plusieurs timbres de cette deuxième série, et notamment les fameux 1k dont celui-ci avec certificat Buchsbayew

 ou encore celui-là avec certificat Raybaudi




La comparaison de ces deux timbres met en lumière plusieurs principes de la deuxième émission :
-> l'encre est globalement plus foncée que pour la première, sans être noire,

-> les timbres support employés couvrent bien les différentes émissions de 1908 à 1917, dans les variétés de couleurs ou de nuances que l'on peut trouver.
-> le trait est fin, et non gras, les détails précis et non flous. La typographie saute aux yeux.
-> les variétés sont nombreuses (ouverture du C, différences dans les lettres, épaisseur et longueur des tirets entre les repères de date (à noter que le premier tiret fait toujours 2.5 mm)) et dépendent de la place de la surcharge sur la feuille. Ici, cette variété célèbre (timbre sans tiret entre le 8 et le 22) est en position 19 sur la feuille.On trouve aussi d'autres variétés liées au déplacement de la surcharge, bref mille possibilités de constituer une collection passionnante.

Voici des variétés courantes ; vous en trouverez facilement les caractéristiques :
-> 2k avec déplacement de la surcharge et le bâtonnage au verso du timbre, vous remarquerez la même position qu'un des timbres précédents. Le Docteur Ceresa parle concernant ce timbre d'une troisième émission : vous remarquerez que l'encre est plus sombre que sur les surcharges précédentes, tirant sur le gris-noir.
-> 3k avec un surcharge déplacée :
-> 3k avec point après RSFSR :
-> variété avec grand D :

-> plus difficiles à trouver, les surcharges avec impression inverse :

Suite à venir concernant les innombrables faux de cette série.

1 commentaire:

  1. Je reviens en partie sur ce que j'ai pu écrire en ce début d'article ; puisque j'ai eu l'occasion de voir des faux de cette oblitération sur ebay. Prudence donc!

    RépondreSupprimer