Translate

mardi 6 mars 2018

la guerre civile en Russie : les timbres surchargés de Vladivostok (6ème partie : les timbres surchargés d'une nouvelle valeur de 3 kopecks et de 4 kopecks )

Nous voici dans la suite, et sans doute pas la fin de ma recherche et de mon analyse des timbres de Vladivostok. 
1920 : cette date marque la création d'un état tampon, la République d'Extrême-Orient Russe, entre le jeune état bolchévique et le Japon, qui occupe depuis quelques mois une partie non négligeable de la Sibérie.
Comme je l'ai déjà dit par ailleurs, la surcharge  DVR Дальневосточная Республика (Dalnevostochnaya Respublika),surcharge  lithographiée, est apposée  sur les timbres de l'empire, souvent en grand nombre, en fonction des stocks disponibles. 
Assez vite cependant, certains timbres finissent par manquer, en fonction des tarifs postaux de l'époque. Le courrier intérieur, affranchi à 7 kopecks, et les lettres vers l'étranger, affranchies à 10 kopecks, consomment rapidement les stocks de timbres surchargés. S'il n'y avait eu que 600 timbres de 10 kopecks surchargés DVR, plus de 100000 timbres de 3.5 roubles dentelés et non dentelés sont surchargés d'une nouvelle valeur de 10k, de même que 400000 timbres de 15 kopecks dentelés et non dentelés surchargés d'une nouvelle valeur de 7k, entre autres. Cette nécessité de surcharger dans la précipitation aura pour conséquence un nombre d'erreurs d'impression plus importante que pour l'émission initiale, faisant la joie des philatélistes.

Procédons donc à l'analyse de ces timbres et essayons, comme toujours, de démêler le vrai du faux. Il est à noter que la surcharge DVR diffère des précédentes dans la mesure où les petites imperfections qui les caractérisaient et permettaient de reconnaître les originaux des contrefaçons ont été gommées, comme la protubérance sur le V.

 le 35k brun et vert surchargé DVR avec nouvelle valeur de 3k 
 ➨ le timbre original MNH
 

  ➨ le timbre oblitéré Vladivostok :
Ces surcharges ont bien évidemment été contrefaites :
➨ un premier faux :
Comparons la surcharge originale et la contrefaçon :

vrai
faux
vrai
faux
 Ce timbre est intéressant car la surcharge DVR est bien imitée. Il est à rapprocher de la contrefaçon que nous avons mise en évidence dans l'analyse précédente sur les faux du 35k. La nouvelle valeur comporte ainsi des différences notables avec l'émission originale.
1. Outre l'encre, moins fluide, plus claire, on peut noter que le premier K a des traits moins épais, et possède une boucle plutôt qu'un rond en haut à droite.
2. On note que le bas du K à droite remonte de façon insuffisante et qu'il est mal fait. Par ailleurs, le socle gauche du K ne forme pas un angle droite avec la barre centrale.
3. La barre centrale du 3 est plus courte.
4. 5. 6. Les traits du deuxième K confirment l'affaiblissement général au regard de la surcharge originale.


➨ un deuxième faux :
Procédons de même en comparant surcharge originale et contrefaçon.
vrai
faux
vrai
faux
L'éventail des différences est suffisamment important pour être remarqué, pour peu que l'on prenne la peine de s'y intéresser :
1. Entre autres, le tiret du D est trop court, voire inexistant. L'accroche entre le D et le V est d'ailleurs très confuse.
2. La boucle basse de retour du R est également trop courte, ne revenant pas vers l'extérieur.
3. On note le contraste important entre l'épaisseur du K original et celui du K contrefait. Le rond haut du K devient presque indistinct sur le faux.
4. Le 3 est également différent par son format et par l'épaisseur de son trait. On note son décalage vers le haut par rapport à la ligne horizontale faite par les deux K.
5. Les deux appendices droits du K semblent partir vers la droite.

➨ un troisième faux :
Faux très proche du précédent, avec quelques variantes. Je vous laisse analyser cela avec le détail que voici :
faux
faux

 le 70k brun et orange surchargé DVR avec nouvelle valeur de 4k 
 ➨ le timbre original MNH

➨ un faux de la même catégorie que le faux n°2 de la série précédente. Je mets  en parallèle les surcharges authentiques et les faux :
vrai

faux

vrai

faux
1 et 2 : caractéristiques semblables à la contrefaçon n°2 de la série précédente.
3. Le K est de forme différente avec notamment un prolongation en haut à droite plus épatée
4. Le 4 présente un socle et une verticalité plus épais que l'original.
5. Le point est très épais et beaucoup plus gros que sur l'original.

Je m'intéresserai par la suite aux surcharges de 7k.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire